Chroniqueuse : Christelle Ballestrero

Bon ou mauvais cholestérol : on en est où ?

Ce n’est pas la première étude à suggérer que le « bon cholestérol », responsable du transport du cholestérol vers le foie et donc protecteur contre l’accumulation de cholestérol dans les vaisseaux sanguins, n’est pas toujours bénéfique. Précisément lorsque ses niveaux sont trop élevés. Ces données présentées au dernier Congrès de la société européenne de cardiologie confirment en effet que des taux très élevés de bon cholestérol peuvent être associés à un risque accru de crise cardiaque et de décès.